OuiNon

Grande Brasserie de Nouvelle-Calédonie - GBNC - Nouméa

Offrir le meilleur, à la Nouvelle-Calédonie

Brasserie -

Fabriquer une bière d'exception

Offrir le meilleur à la
Nouvelle-Calédonie : Produire des marques d'excellence

La production d'une grande bière passe par quatre grandes étapes et trois éléments lui sont indispensables : l'eau, le malt et le houblon.


ETAPE N°1 : LE MALTAGE

C'est par l'alchimie du trempage, de la germination et du touraillage (séchage des grains par air chaud) que l'orge se change en malt.
Cette opération est réalisée hors de Nouvelle-Calédonie par des malteries spécialisées et sélectionnées pour leur grande qualité.


ETAPE N°2 : LE BRASSAGE

Le malt concassé crée un mélange de farine et d'écorce appelé mouture. Cette mouture est ensuite empâtée (mélangée à de l'eau préalablement filtrée) et donne la maische, qui, portée à différentes températures, transforme l'amidon du malt en sucres simples.
Transférée dans la cuve filtre, la maische donne ensuite le moût et la drêche (qui est stockée afin de servir d'alimentation pour le cheptel calédonien).

Chauffé et maintenu à différentes températures, le moût se change peu à peu en bière. On lui ajoute du houblon pour l'amertume et l'arôme.

Une dernière filtration est effectuée dans une cuve centrifugeuse. La bière est ensuite refroidie et transférée dans une cuve de fermentation.
Ce processus est parfaitement maîtrisé et contrôlé par les Maîtres Brasseurs de la GBNC.



ETAPEN°3 : LA FERMENTATION ET LA GARDE

La fermentation est l'étape où les sucres se changent en alcool et en CO2. La levure y est essentielle, responsable du goût définitif de la bière.
La garde est un temps de fermentation plus ou moins long où la bière filtrée de sa levure est maintenue à basse température, pour arriver à maturation, s'affiner et parfaire son bouquet et son pétillant.


ETAPE N°4 : LE CONDITIONNEMENT

Filtrée une dernière fois, la bière devient parfaitement limpide et prend son aspect clair et son pétillant définitifs.
Elle est alors mise en fûts de pression, mise en bouteilles ou en boîtes puis pasteurisée. Le matériel de pointe équipant la GBNC garantit une saveur et une qualité constantes et dignes des plus grandes bières mondiales.

Boissons gazeuses

Vous rendre la vie toujours plus pétillante

Offrir le meilleur à la
Nouvelle-Calédonie : Produire des marques d'excellence

La qualité de fabrication de la GBNC nous permet de fabriquer des grandes marques locales et de produire sous licence des marques de renommée mondiale.

La fabrication de nos boissons gazeuses s'effectue selon une série de processus précis et étroitement contrôlés.


LA PRÉPARATION DES SIROPS

Les sirops proviennent de la dissolution du sucre dans l'eau, obtenue selon différentes méthodes : à froid dans un appareil appelé Sirogène, ou à chaud par malaxage. La solution obtenue est ensuite filtrée et refroidie le cas échéant. Les sirops sont ensuite aromatisés ou non, selon le produit concerné.

LA CARBONATION

L'eau s'imprègne du gaz carbonique (dioxyde de carbone) qui donnera tout son pétillant au produit final. Effectuée sous forte pression, cette phase très délicate nécessite un dosage précis, afin d'éviter que la boisson soit trop plate ou trop gazeuse.


LE CONDITIONNEMENT

Après avoir été lavées, désinfectées et rincées, les bouteilles sont dûment contrôlées puis remplies dans les soutireuses. Elles sont ensuite capsulées et codées, contrôlées une seconde fois et enfin étiquetées.